Photo n°1 : Parchemins munis de sceaux, conservés enroulés, superposés et pliés.
Photo n°1 :  Parchemins munis de sceaux, conservés enroulés, superposés et pliés.

Méthodes historiques et contemporaines
de stockage de parchemins

Méthodes historiques de stockage

Le charme que représentent certaines méthodes traditionnelles de stockage des parchemins est irrévocablement perdu par les exigences contemporaines d'une conservation irréprochable. Pour le stockage des documents historiques il est indispensable d'adopter des principes modernes.

Photo n° 2 : Exemple de stockage historique.
Photo n° 2 : Exemple de stockage historique.


Parchemins scellés, plusieurs fois pliés et conservés compactés à l'intérieur d'enveloppes dans les tiroirs.

Photo n° 3 : Méthode de stockage provoquant des dégâts.
Photo n° 3 : Méthode de stockage provoquant des dégâts.


Jusqu'à 4 parchemins scellés, stockés pliés et tassés dans des enveloppes de format C5. Ce stockage très serré rend l'extraction des documents difficile et aboutit à l'effritement des sceaux.

Photo n° 4 : Chaque manipulation peut endommager les sceaux.
Photo n° 4 : Chaque manipulation peut endommager les sceaux.


Parchemins scellés à l'étroit dans une vieille boîte à cigares.

Photo n° 5 : De tels stockages endommagent les sceaux.
Photo n° 5 : De tels stockages endommagent les sceaux.


Empilés pour le stockage à l'intérieur d'une boîte en carton acide.

Photo n° 6 : Stockage idéal pour les parchemins scellés.
Photo n° 6 : Stockage idéal pour les parchemins scellés.


Méthode de stockage impeccable du point de vue de la conservation, tenant compte de la fragilité des sceaux.

Un parchemin monté dans une boîte cloche (sceau et angles fixés).

Photo n° 7 : Cette façon de stocker est bonne sans être idéale.
Photo n° 7 : Cette façon de stocker est bonne sans être idéale.


En raison du manque de place les parchemins n'ont pas été entièrement déployés et deux sont stockés dans la même boîte. Les sceaux ont été attachés pour éviter qu'ils ne s'entrechoquent lors d'une manipulation.

Photo n° 8 : Ce stockage met l'accent sur la protection des sceaux.
Photo n° 8 : Ce stockage met l'accent sur la protection des sceaux.


Exemple d'un parchemin de grand format, plié pour le montage afin d'économiser de la place de stockage.

Photo n° 9 : Une archive moderne.
Photo n° 9 : Une archive moderne.


Les boîtes sont déposées individuellement, côte à côte, dans une étagère spéciale. Chaque boîte cloche contient un parchemin déployé. Les sceaux sont maintenus en place grâce à des demi-lunes en carton. En outre, les parchemins déployés sont fixés aux angles.



Cependant en raison du manque d'espace tous les parchemins n'ont pu être déployés dans cette archive. En guise de compromis il a été décidé de monter tous les sceaux dans une boîte et de laisser pliés les documents de grand format. Ainsi, deux parchemins pliés ont été stockés dans une même boîte.

Photo n° 10 : Stockage individuel dans une boîte spéciale.
Photo n° 10 : Stockage individuel dans une boîte spéciale.


En raison du manque d'espace l'on a opté pour un stockage individuel dans une boîte spéciale qui est placée dans un rayon mobile préexistant. Le parchemin plié est inséré sous une robuste bande de papier à la cuve, bien tendue. Le sceau est protégé par un sachet composé d'une feuille de polyester.

Photo n° 11 : Boîtes spéciales fermées dans un rayon mobile.
Photo n° 11 : Boîtes spéciales fermées dans un rayon mobile.


Boîtes spéciales fermées dans un rayon mobile.
▶ pdf en allemand à télécharger (Behältnisse für die Lagerung mittelalterlicher Urkunden mit Wachssiegel)