Photo n° 1: Enregistrement des filigranes
Photo n° 1: Enregistrement des filigranes

Enregistrement des papiers avec ou sans filigranes

Enregistrement des filigranes selon la norme internationale IPH pour l'enregistrement de papiers avec ou sans filigranes, version 2.0, 1997 ( «Association internationale des historiens du papier» ).



Toutes les données que nous relevons lors de travaux dans nos ateliers figurent dans le dossier de restauration.



1. En règle générale nous procédons à l'enregistrement des filigranes dans les cas suivants:


  • lorsque le corps de l'ouvrage est à démonter partiellement ou entièrement ou lorsque le filigrane n'est apparent que dans le pli d'un bifeuillet ;

  • lorsqu'une contre-garde présente un filigrane qui n'apparaît nulle part ailleurs dans le corps de l'ouvrage ;

  • lorsque nous retrouvons des feuillets avec filigranes sous les contre-gardes démontées au cours de la restauration.




Remarques :
Le traitement acqueux d'un papier ne modifie pas de façon significative l'empreinte de la forme ni le filigrane lui-même (pas de tension ou de rétrécissement). Par conséquent ces papiers seront encore utiles aux historiens spécialisés. La modification des dimensions d'un bifeuillet se limite à quelques pourcents dans le cas d'un traitement acqueux. Les empreintes de la forme sont, au courant de leur vie, sujets à des modifications d'échelle allant jusqu'à 10%, selon l'historien du papier le Dr Peter Tschudin.

Les abbréviations suivantes, classées par numéros et lettres majuscules, sont utilisées dans le protocole d'enregistrement IPH. Dans nos ateliers nous ne relevons que les données qui ne seront plus accessibles au terme d'une intervention.

Photo n° 2 : Mesure de la hauteur du filigrane (3.1.6 MESH )
Photo n° 2 : Mesure de la hauteur du filigrane (3.1.6 MESH )


2. Nous conseillons de répertorier au moins les données suivantes :





3.0.4 SUBS : Numéro/sous-ensemble de la feuille originale



3.0.10 DIMH : Hauteur de la feuille en millimètres



3.0.11 DIMW : Largeur de la feuille en millimètres



N.B. : On relève également le format de la feuillle en présence de tranches rognées.


3.0.7 FUNC : Genre du papier (en général) en rapport avec l'usage prévu




  • art : papier d'artiste

  • dec : papier décoré*

  • dr : papier pour dessin ou peinture

  • graph : papier graphique

  • min : papier de moindre qualité, rebut

  • oth : autre sorte de papier

  • pr : papier d'imprimerie

  • sec : papier de sécurité

  • spec : papier filigrané spécial (portrait, commémoration)

  • st : papier timbré

  • wr : papier à écrire


* Les indications pour l'enregistrement des papiers décorés sont publiées par l'IPH dans une base de données séparée.

Photo n° 3 : Mesure de la largeur du filigrane ( 3.1.7 MESW )
Photo n° 3 : Mesure de la largeur du filigrane ( 3.1.7 MESW )


3.0.29 GRAD : Qualité du papier ( selon DIN 6730, ou conformément à la dénomination locale des papiers orientaux* )


  • Désignation spéciale




3.0.31 MACH : Type de machine utilisée


  • CY Machine à forme ronde

  • FO Machine à table plate

  • OT autre type




3.0.17 SIDE : emplacement supposé du tamis métallique


  • SD face inférieure (côté moule/envers)

  • SN non déterminé

  • SU face supérieure (côté feutre/endroit)




Il est recommandé de recueillir les données en observant la face inférieure de la feuille, en contact avec la forme durant sa fabrication.



3.1.6 MESH : Hauteur du filigrane en millimètres



Pour relevés, encadrer le filigrane à l'aide d'une règle à glissière. Mesurer la hauteur du filigrane en millimètres. ( Voir photo n° 2 : 3.1.6. MESH )

Photo n° 4 : Il est plus aisé de compter les vergeures sur l'écran.
Photo n° 4 : Il est plus aisé de compter les vergeures sur l'écran.


3.1.7 MESW : Largeur originale du filigrane en millimètres.



3.1.7 MESW : Pour relevés, encadrer le filigrane à l'aide d'une règle à glissière (photo n°3).



Remarques concernant 3.1.6 et 3.1.7 :

Photographier le filigrane sur une table lumineuse à l'échelle 1:1 en y incorporant la règle car l'échelle pourrait être tronquée par l'enregistrement de la photo. Faire de même pour une éventuelle contremarque.



3.2.3 LLIN : Vergeures de la feuille (voir photo n°4).

Délimiter un échantillon de mesure sur 20 millimètres. Compter les vergeures à gauche du filigrane. Si la présence de l'écriture ne le permet pas, on compte le nombre de vergeures dans une autre zone. Ces mesures devront être relevées même sur des feuillets rognés. Pour les papiers dépourvus de filigrane : calculer la moyenne de trois échantillons de mesure dont la première sera prise au bas de la feuille, la deuxième au centre et la troisième en haut.



3.2.4 CHFI : Ordre de division verticale de la feuille (pas d'illustration disponible).

Largeur des écartements des lignes de chaînette en millimètres : les relevés sont à effectuer dans la partie centrale du folio, de gauche à droite, en commençant par la distance qui sépare la première ligne de chaînette du bord gauche de la feuille. Chaque mesure sera séparée de la suivante par un tiret. Les mesures devront être relevées même sur des feuilles rognées.

Exemple : 4-15-20-22-23-20-13-3.



update 19.7.10
▶ pdf en allemand à télécharger : « Protokoll Wasserzeichen »